Accueil Belgique

Flamingant

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

On peut présumer qu’Eric Van Rompuy, ex-voltigeur communautaire, militant « flamingant », comme il aime toujours à se revendiquer, tire ici soudainement le frein dans les revendications autonomistes flamandes un peu parce que son parti, le CD&V, passerait à la trappe dans l’hypothèse d’une nouvelle grande réforme de l’Etat, laquelle verrait surtout triompher les thèses de la N-VA. Mais on peut espérer aussi que le chrétien-démocrate a cette position aujourd’hui (il se prononce en toute modération en faveur du « fédéralisme de coopération »), parce que, avec le recul et toute son expérience, il « sent » bien les choses : « Un pas de plus », dit-il, « et la Belgique y passe »… Parole d’autonomiste flamand revendiqué. On peut le croire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs