Accueil Économie Entreprises

Perquisitions chez Luc Partoune, ex-CEO de Liege Airport

Le juge d’instruction Philippe Richard enquête sur les faits qui ont provoqué l’éviction du patron de l’aéroport liégeois, en février dernier.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 1 min

Mis en cause par l’audit que la société Nethys a fait mener dans la plupart de ses filiales, dont Liège Airport, le CEO de cette dernière, Luc Partoune, avait été licencié pour faute grave le 9 février dernier. Dans la foulée, deux informations judiciaires ont été ouvertes au parquet de Liège ce même mois de février. Ces dossiers ont depuis lors été transmis à Philippe Richard, un des deux juges d’instruction liégeois spécialisés dans les matières financières. Pour les étoffer, il a envoyé ce lundi matin les enquêteurs de la police judiciaire fédérale perquisitionner le domicile de Luc Partoune, a appris Le Soir.

Ce dernier n’a pu être joint pour une réaction. Il a par ailleurs introduit une action au tribunal de l’entreprise pour contester les conditions de son récent licenciement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 22 juin 2021, 15:13

    Sous réserve du verdict judiciaire, il est étonnant qu'une personne suspectée de diverses magouilles, donc par nature ou nécessité rompue aux règles de prudence d'usage en pareil cas, ait pu laisser trainer derrière elle des preuves (notamment informatiques) alors que depuis son licenciement en février , elle a pu faire le ménage en toute quiétude.. Ce retard de réaction est d'une telle ampleur qu'il peut lui-même sembler suspect...

  • Posté par Christian BOULET, lundi 21 juin 2021, 15:23

    un peu tard peut-être...

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs