Voyages: ces pays ou régions en zone rouge, qu’est-ce que cela implique? (carte)

Dans cet article
Amsterdam. Tout le territoire des Pays-Bas est en zone rouge.
Amsterdam. Tout le territoire des Pays-Bas est en zone rouge. - Reuters.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a mis à jour la semaine dernière la carte des zones colorées des pays européens. Plusieurs pays ont changé de couleur et sont passés à l’orange ou au vert. C’est notamment le cas de la Belgique et de la France qui sont désormais orange Une grande partie de l’Allemagne est en zone verte, le Portugal est orange. L’Espagne est teintée de vert, orange et rouge. Les Pays-Bas sont en rouge.

Carte de l’ECDC mise à jour le 17 juin 2021.
Carte de l’ECDC mise à jour le 17 juin 2021. - ECDC.

Orange et vert

Pour les pays ou régions en zone verte et orange, la quarantaine et les tests ne sont plus obligatoires au retour. Pour s’y rendre, vous devez suivre les règles en vigueur sur place.

Rouge

Si vous revenez d’une zone rouge, vous devrez observer une quarantaine. A partir du 1er juillet, vous ne serez plus obligé d’en faire une si vous disposez du pass numérique européen prouvant que vous avez été vacciné depuis minimum deux semaines, que vous avez réalisé un test PCR négatif dans les 72 heures ou que vous êtes en possession d’un certificat de rétablissement.

A noter que la totalité des Pays-Bas est en rouge ainsi qu’une partie de l’Espagne et de la Suède.

Enfin, pour les pays dits « à haut risque » ou dans lesquels il y a un variant préoccupant, une quarantaine est obligatoire pendant 10 jours. Vous devrez également réaliser un test PCR les premier et septième jours de la quarantaine. Et ce que vous soyez vacciné/e ou non.

Journée spéciale «voyages»: posez toutes vos questions, «Le Soir» y répond

Par la rédaction

Journée spéciale «voyages»: posez toutes vos questions, «Le Soir» y répond

Les vacances approchent et le petit stress que ressentent certains au moment de boucler les valises risque de prendre une ampleur un peu plus importante cette année. Du moins pour les non-vaccinés qui doivent emporter une preuve de test PCR négatif dans leur bagage. Ce sésame est exigé pour la plupart des destinations préférées des Belges.

Afin de ne pas plomber le budget vacances des familles au sein desquelles ni les parents ni enfants n’auront la possibilité de se faire vacciner, les autorités belges ont décidé d’offrir deux tests PCR par personne. La gratuité s’appliquera aussi pour ceux qui n’auront reçu que leur première dose ainsi que ceux qui seront encore dans l’intervalle des deux semaines minimum exigées pour être reconnu comme vacciné à 100 %.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous