Espagne: le gouvernement va gracier mardi les indépendantistes catalans incarcérés

Espagne: le gouvernement va gracier mardi les indépendantistes catalans incarcérés
Photo News

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé lundi à Barcelone que son gouvernement allait donner mardi son feu vert à la grâce controversée des neuf dirigeants indépendantistes catalans condamnés à la prison pour la tentative de sécession de l’automne 2017.

« Demain, guidé par l’esprit de concorde de la Constitution, je proposerai au conseil des ministres d’accorder la grâce aux neuf condamnés » pour leur rôle dans cette tentative de sécession à des peines allant de neuf à 13 ans de prison, a annoncé le dirigeant socialiste dans le théâtre du Liceu alors que des personnes dans le public réclamaient en criant une « amnistie » totale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous