Accueil Culture Scènes

Les créations théâtrales et les reprises à ne pas manquer cette semaine

Nos critiques dans leur intégralité.

Critique - Temps de lecture: 3 min

Les créations

Je ne haïrai pas

***

Jusqu’au 26 juin au Théâtre de Poche (Bruxelles)

Denis Laujol à la mise en scène et Déborah Rouach au jeu s’emparent du récit autobiographique d’Izzeldin Abuelaish, médecin obstétricien palestinien né à Gaza. Spécialiste de l’infertilité, il a choisi d’exercer en Israël pour y aider les femmes à donner la vie mais verra la vie de ses proches (dont trois de ses filles) voler en poussière quand une roquette israélienne frappe sa maison à Gaza. Malgré tout, il garde espoir dans la paix. Un seul en scène implacable !

Forêts paisibles

***

Jusqu’au 25 juin à La Balsamine (Schaerbeek)

Martine Wijckaert aurait-elle fumé le lierre de ce bosquet burlesque où les bacchanales de Pan laissent place à une Pan… talonnade disjonctée ? Dans ces Forêts paisibles poussent le grotesque comme la poésie dans un délire foutraque où Feydeau côtoie Aristophane, où Dionysos croise les Deschiens, où la féconde nature sacrée trébuche sur un cynisme en baskets, où silènes et ménades se heurtent au regard désenchanté des « millennials ».

Les Arrière-Mondes

***

Du 23 au 27 juin au Théâtre Les Tanneurs (Bruxelles)

Apparaissant lentement tels des créatures sorties des limbes, les danseurs de la compagnie Mossoux-Bonté bougent à peine, semblent flotter entre ciel et terre puis s’agitent petit à petit, reproduisent des gestes mille fois répétés, traduisent par ceux-ci toute une mémoire de l’humanité. Un moment suspendu, hypnotisant, à la fois poétique, troublant et laissant échapper de délicates touches d’humour.

Dress Code

***

Les 24 et 25 juin aux Ecuries de Charleroi Danse.

Cinq danseurs sur un plateau nu. C’est tout ce dont Julien Carlier a besoin pour nous entraîner durant une petite heure dans le monde du breakdance. Pas seulement dans un show virtuose mais au cœur de cet univers, des mouvements répétés inlassablement, de l’entraînement épuisant, de la virtuosité flamboyante et de la fragilité omniprésente. Le tout menant à un final joyeux, explosif où la somme des individualités crée un ensemble aussi irrésistible qu’harmonieux.

Les reprises

Des caravelles et des batailles

****

Du 25 au 27 juin aux Halles de Schaerbeek

Dans un hôtel de montagne, une série de personnages venus d’on ne sait où vivent une existence où le temps semble s’être arrêté. On lit, on discute, on regarde les étoiles, on se baigne, on marche, on commente l’avancement du livre de l’écrivain, on organise une fête pour lui remettre un prix Nobel imaginaire… Formidablement interprété par une bande de comédiens qui semblent évoluer en apesanteur, ce spectacle est un merveilleux antidote à l’agitation du monde.

Rage Dedans

***

En tournée du 22 au 26 juin en Wallonie

Avec une présence qui n’appartient qu’à lui, une inimitable poétique du clown, toujours sur le fil entre comédie et tragédie, Jean-Luc Piraux puise dans son expérience personnelle – une phase d’épuisement professionnel – pour tisser un seul en scène à la fois hilarant et bouleversant. Crise conjugale, internement psychiatrique : son autobiographie prête aux divagations les plus folles.

Nourrir l’humanité

***

Les 25 et 26 juin au Théâtre Le Public (Saint-Josse)

Sur écran, des agriculteurs parlent de leur quotidien. Charles Culot et Valérie Gimenez prennent ensuite le relais de ceux qu’ils ont interviewés. Avec une justesse sidérante, ils deviennent ces couples parfois maladroits mais toujours passionnants. Le duo marie théâtre et documentaire de manière aussi touchante qu’efficace.

La montagne

***

Du 27 au 29 juin au Centre culturel Les Riches-Claires (Bruxelles)

Une jeune troupe de théâtre entreprend de nous dévoiler dix minutes du spectacle qu’elle est en train de créer, autour de l’expédition en haute montagne de deux alpinistes des années 30. Bruitages plus ou moins réussis, décor en frigolite, acteur sûr de son charme ou jouant les animateurs culturels et metteur en scène aux rêves démesurés sont quelques-uns des ingrédients de ce spectacle aussi hilarant qu’inventif.

Tous les spectacles à l’affiche cette semaine.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs