Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: trois communes ouvrent la porte à l’encadrement du «coliving»

La Ville, Ixelles et Saint-Gilles prônent une demande de permis pour la transformation d’une maison unifamiliale. Autre souhait : que le secteur se tourne vers la reconversion de bâtiments industriels ou de bureaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 5 min

En plein essor dans la capitale, le « coliving » ou « cohousing » se décline en centaines de petites annonces en ligne. A ne pas confondre avec celui de la colocation qui n’est pas visée ici, ce secteur propose généralement, outre un espace commun, des chambres à louer assorties de nombreux services comme le ménage, la maintenance ou encore, le petit-déjeuner. Aux commandes bien souvent, des sociétés privées qui transforment un bâti existant pour y proposer ces logements, petits, mais haut de gamme et où le loyer tombe rarement sous la barre des 700 euros par mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par hoyois yves, mardi 22 juin 2021, 9:36

    Quand la ville ne devient plus qu’un grand Monopoly façon Taromoland, est-ce encore une ville vivable ?

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs