Euro 2020: selon Gracenote, les Diables rouges ont plus de 40% de chances d’affronter le 3e du groupe de la mort en huitièmes

PHOTONEWS_10930447-259
Photo News

Officiellement premiers du groupe B après leur victoire contre la Finlande, les Diables rouges affronteront l’un des 3es de groupes en huitièmes de finale de l’Euro, ce dimanche 27 juin, à Séville. Et celui-ci pourrait bien provenir du groupe de la mort…

Alors que la Belgique ne peut plus affronter que les 3e des groupes A, E et F, un seul scénario les opposerait au 3e du groupe F (France, Allemagne, Portugal ou Hongrie) : si les 3es des groupes, A, C, D et F se qualifient pour le tour suivant. Ce qui, selon le site de statistique Gracenote, cité par Het Laatste Nieuws, est le dénouement le plus probable, avec 42 % de chances.

Dans le groupe A, la Suisse est déjà assurée de rejoindre les huitièmes grâce à ses 4 points. S’il y a un vainqueur entre la Croatie et l’Écosse ce mardi soir, il en sera de même pour le groupe D. Et la Finlande (Groupe B), se verrait par la même occasion éliminée, car elle ne compte que 3 points, et une moins bonne différence de but que l’Ukraine (groupe C). Ce qui exclurait toute possibilité que la Belgique affronte la Suisse. L’adversaire des Diables serait donc déterminé en fonction de l’issue des groupes E et F, dont les derniers matches se disputent ce mercredi.

Toujours selon Gracenote, via Het Laatste Nieuws, l’équipe la plus susceptible de se dresser sur le parcours de la Belgique en huitièmes serait le Portugal, avec 26 % de chances, juste devant la Slovaquie (groupe E), avec 24 % de chance, et la Suisse (13 %).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous