Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«Sous les étoiles de Paris»: l’étincelle de l’émotion ne jaillit pas

Malgré un réalisme propre au documentaire, le film reste naïf face à un sujet fort.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Conte, road-movie, drame des migrants et des sans-abri, Sous les étoiles de Paris brasse les genres pour raconter une histoire de solitude et d’errance contemporaine qu’on croirait tirée de Victor Hugo. Claude Drexel qui marqua les esprits avec son documentaire sur les SDF, Au bord du monde, en 2014, bascule cette fois dans la fiction, gardant un pied dans le réel et l’autre dans la fable. Mélange qui a du mal à convaincre car malgré un réalisme propre au documentaire, le film reste naïf face à ce sujet fort. Sentiment renforcé par le look de Catherine Frot en clocharde moyenâgeuse qui décide d’aider un jeune migrant africain en quête de sa mère en procédure d’expulsion.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs