Accueil Société

A Soignies, la «semaine blanche de la vaccination» attire les jeunes

Après avoir organisé un marathon durant tout un week-end, les médecins en charge de la campagne de vaccination ciblent les élèves de 16 et 17 ans qui ont terminé leurs examens. Et ça marche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Devant l’entrée du centre de vaccination de Soignies, sur le boulevard Franklin-Roosevelt, la file s’étend sur plusieurs dizaines de mètres. Particularité du public qui la compose : il est très jeune. Des adolescents, parfois seuls, mais majoritairement accompagnés d’un de leurs parents. Certains sont nonchalants, d’autres semblent plus inquiets. Tous sont là pour recevoir leur première dose de vaccin anti-covid Pfizer. Débarrassés de leurs examens, ils répondent favorablement à l’appel lancé par le trio de médecins en charge de la campagne de vaccination au CHR Haute Senne. Un concept baptisé, non sans humour, la « semaine blanche de la vaccination ». Elle a commencé ce lundi 21 juin, se terminera mardi prochain et succède au marathon de la vaccination mis en place le week-end du 11 au 13 juin, durant 65 heures non-stop.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs