La famille de Jürgen Conings appelle à la sérénité et au respect lors du dernier adieu au défunt

La famille de Jürgen Conings appelle à la sérénité et au respect lors du dernier adieu au défunt
Police fédérale.

La famille de Jürgen Conings a lancé un appel à la sérénité à quelques jours du dernier adieu au militaire qui se tiendra vendredi entre 19h00 et 20h30 dans un funérarium de Maasmechelen (Limbourg). La crémation aura ensuite lieu dans l’intimité familiale.

Pendant des semaines, les forces de l’ordre ont recherché le soldat en fuite. Il avait quitté la caserne militaire de Bourg-Léopold le lundi 17 mai, emportant des armes avec lui. Le fugitif avait menacé de s’en prendre aux structures de l’État, à une mosquée et à plusieurs personnalités, dont le célèbre virologue Marc Van Ranst.

Selon le procureur fédéral et le médecin légiste, Jürgen Conings s’est suicidé au moyen d’une arme à feu.

Un adieu dans l’intimité

Le directeur du funérarium a fait savoir au nom de la famille qu’il n’y aurait ni place ni opportunité pour certains groupes d’exprimer des déclarations politiques ou de manifester vendredi.

«Toute cette affaire a déjà reçu suffisamment d’attention médiatique. La famille souhaite pouvoir lui dire adieu dans l’intimité. Elle se rend compte qu’il pourrait y avoir une forte présence médiatique vendredi. Elle ne peut évidemment pas l’empêcher, mais elle exhorte à garder la distance nécessaire et à faire preuve de respect et de sérénité», conclut Maarten Stulens.

Sur le même sujet
Police et justice
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous