Accueil Économie

Procès LuxLeaks: «Sans les lanceurs d’alerte, on n’aurait pas pu changer»

Antoine Deltour, Edouard Perrin et Raphaël Halet sont accusés d’avoir volé les données à l’origine des LuxLeaks.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Jour 3, audience numéro 3. C’est à la défense, de se faire entendre (on dirait du Louane). Devant le tribunal correctionnel de Luxembourg, les trois mêmes têtes que les deux derniers jours : Antoine Deltour, Edouard Perrin et Raphaël Halet.

Ils sont accusés d’avoir volé à la société PwC (PricewaterhouseCoopers) les données à l’origine des LuxLeaks. Violation du secret professionnel, du secret d’affaires, vol de données confidentielles… La totale quoi. Ils risquent jusqu’à dix ans de prison.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par luigi cafagna, jeudi 28 avril 2016, 21:59

    Un vol est condamné plus durement qu'un crime.

  • Posté par Fernand Stenuit, jeudi 28 avril 2016, 20:17

    Ce procès est une pantalonnade . Il se passe devant un tribunal correctionnel , qui n'a aucun effet sur un jugement final , en appel, puis en cour Européenne . In fine , on dira que l'intéret général justifiait l'action. Qui ne peut qu'ètre bénéfique à l'assainissement des pratiques obscures et velléitaires de l'Europe .

  • Posté par Gérard VIGNERON, jeudi 28 avril 2016, 19:06

    Cette Europe qui s' éloigne de + en + des préoccupations de ses citoyens est un désastre : VIVE LES LANCEURS D' ALERTES!!

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs