Accueil Sports Football Diables rouges

Thomas Meunier à propos du drapeau LGBT+: «C’est en prenant des décisions fortes que nous pourrons faire changer les choses»

Le joueur trouve « regrettable » la décision de l’UEFA de ne pas autoriser la ville de Munich d’éclairer son stade aux couleurs arc-en-ciel.

Temps de lecture: 2 min

En refusant à la ville de Munich d’éclairer son stade aux couleurs arc-en-ciel en signe de protestation contre la politique de la Hongrie sur les minorités sexuelles, l’UEFA, qui dit respecter ses règles, a déchaîné les critiques de ceux qui lui reprochent un double langage.

Une décision commentée par le Diable rouge ce mercredi lors d’une conférence de presse.

« Le drapeau arc-en-ciel ? Les idées moyenâgeuses ont fait leur temps. C’est regrettable ce qui se passe, notamment au niveau des personnes décisionnaires. Une pancarte contre le racisme ne suffit pas. Certains ont peur de se mouiller. C’est en prenant des décisions fortes que nous pourrons faire changer les choses. »

A propos de l’homosexualité et du football, il ajoute : « Le problème, c’est la mentalité. Je déconseille les footballeurs homosexuels de faire leur coming out car les gens sont stupides. Les mentalités ne sont pas assez développées. Je connais des mecs qui seraient incapables de côtoyer un homosexuel dans leur groupe. »

Meunier n’est pas le seul Diable rouge à avoir évoqué la polémique. Lors de la conférence de presse de Vanaken, on a pu apercevoir un brassard arc-en-ciel, présent sur la table.Ce mardi, l’Union belge de football (RBFA) a déjà un drapeau aux couleurs de l’arc-en-ciel au centre national du football à Tubize.

 

À lire aussi Droits des personnes LGBT+ en Hongrie: «Les valeurs de l’Union européenne ne sont pas à la carte», rappelle Sophie Wilmès

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, mercredi 23 juin 2021, 17:02

    Après ses commentaires plus que prétentieux devant des journalistes français agacés par son ton suffisant et outrancier sur la valeur de l'équipe belge alors qu'ils croient leurs bleus invincibles, le voilà qui joue le parangon de la cause LBGT avec brassard "ad hoc" et pourquoi pas agenouillement avant le coup d'envoi. On ne lui demande pourtant que de faire le maximum au jeu avec ses moyens, de respecter l'autre sur le terrain quelque soit sa couleur, son origine et ses tendances sexuelles et non de jouer au prophète de la cause ou au repenti .

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, mercredi 23 juin 2021, 13:45

    On va mettre le drapeau LGTB dans le centre ville de Molenbeek et Saint Josse, alors.

Sur le même sujet

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb