Accueil Monde France

Régionales en France: le deuxième tour se dessine entre alliances et accusations

Accusé d’être responsable des dysfonctionnements du premier tour, l’exécutif s’est défendu ce mercredi.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 4 min

Pour l’opposition, c’est un « fiasco ». De nombreux élus ont pointé « de graves dysfonctionnements » lors du premier tour des élections régionales : bulletins manquants, professions de foi (programmes) non distribuées dans les boîtes aux lettres des électeurs, privatisation du système chargé de livrer la propagande électorale… Allant jusqu’à faire le lien avec l’abstention record du premier tour. Pour rappel, plus de deux Français sur trois ont en choisi de ne pas se rendre aux urnes, établissant l’abstention à 66,73 % : un record tous scrutins confondus en France (à l’exception du référendum à propos du passage au quinquennat).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs