Accueil Belgique Politique

Accord social: une erreur de calcul plonge la FGTB dans la tourmente

Des votes tardifs ont été mal comptabilisés. Ils pourraient amener le syndicat socialiste à rejeter l’accord social. Mercredi soir, le bureau fédéral de la FGTB n’a pu prendre aucune décision.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Surréaliste ! Le scénario de ce mercredi pourrait inspirer Netflix. Mardi, la FGTB avait, comme la CSC et la CGSLB, approuvé l’accord social du 8 juin prévoyant notamment des hausses du salaire minimum (en trois phases), des mesures de flexibilité (heures supplémentaires) et des aménagements de fin de carrière. Mercredi soir, il n’en est plus rien. La raison de ce revirement. Une erreur dans la comptabilisation des votes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Dagnelie Raphaël, jeudi 24 juin 2021, 16:54

    FGTB = PTB Rien d'autre à ajouter

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, jeudi 24 juin 2021, 9:17

    Ok, les décomptes de voix sont forcément sujets à erreurs. Mais il n'y avait pas non plus 120 millions de bulletins à comptabiliser. On n'a pas fait voter individuellement chaque affilié pour savoir s'il approuvait ou non le projet d'accord. Dès lors, le cafouillage est déjà plus difficile à excuser. Quant au fond, les critiques émises sont audibles. Il reste que, même si c'est de justesse, la CSC a approuvé le projet.

  • Posté par Theys Jos, jeudi 24 juin 2021, 13:27

    De toutes façons, si le vote n'est pas favorable à l'engagement des chefs on peut toujours gagner le comptage...

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 24 juin 2021, 10:57

    En effet, l'échelle n'et pas la même, mais le dispositif de comptage doit probablement être proportionnel aussi j'imagine ;p) En tous cas, le vote est serré. Et là comme ailleurs, un petit recomptage n'a jamais fait de tort à personne histoire de respecter la démocratie et donc chaque vote exprimé. Je ne sais pas quel option sera choisie mais vu le résultat très serré et les couacs dont il est question, il me semble qu'un nouveau décompte s'impose. A défaut, toutes positions de la Fgtb pour la suite sera forcément contestable

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 24 juin 2021, 8:05

    Minute! Pas d'excitations anti-syndicales primaires svp! On connait ce genre de difficulté partout dans le processus électoral. Peut-on rappeler combien de semaines il a fallut aux USA pour signifier officiellement le nom de leur nouveau président? Attendons de savoir le fond de l'affaire. Si j'ai bien lu l'article ce n'est pas seulement en Wallonie mais aussi en Flandre que le vote pourrait basculer de l'autre côté. Tout à fait objectivement, le texte est évidemment contestable. Les rares avancées concédées par l'accord du groupe des dix ne sont pas concédées par le patronat mais bien sur le compte de l'Etat bref, ce qui est concédé d'un côté est repris de l'autre. Et cela va plus loin puisque ça concerne en particulier l'augmentation du salaire minimum financé sur les cotisations soit par la sécu. Et puis on vous dira que les comptes de la sécu ne sont pas équilibrés et qu'il faut sabrer soit dans les pensions, soit dans la santé... Bref, on a déjà repris de la main droite ce qu'on faisait mine d'accorder de la main gauche. Il est temps de mettre un terme à cela. Que le politique boursitocards et le patronat approuvent ce genres d'arnaque, on finit par s'y habituer (le PS va s'étonner après de se faire taper par le PTB!!!) mais les syndicats eux s'ils veulent encore pouvoir se regarder dans le miroir doivent ici se questionner cinq minutes. Le piège est énorme puisqu'il s'agit de dire non à une augmentation substantielle des petits salaires. Mais pas comme ça. De plus, il faut retoquer la révision de 2017 de la loi de formation des salaires de 1996 (elle même contestable). Sans cela, on le voit, le processus de négociation est à chaque fois lourdement inégal.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs