Accueil Sports Sports moteurs Rallye

WRC: le retour du Safari éveille les souvenirs

Bruno Thiry et Freddy Loix ont disputé le Safari Rally du Kenya à la « grande époque », quand il faisait plusieurs milliers de kilomètres et mobilisait des moyens colossaux chez les constructeurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Dix-neuf ans après l’édition 2002 remportée par l’irremplaçable Colin McRae, le Safari Rally du Kenya revient en cette fin de semaine au calendrier mondial. Dans un contexte bien différent de celui qui a fait son glorieux passé, car à l’époque, cette épreuve impitoyable, créée en 1953 afin de célébrer le couronnement d’Elizabeth II, était au moins aussi considérée et prestigieuse que le scintillant Monte-Carlo ! « C’est bien simple, dans les grandes années Toyota (NDLR : victorieuse à 8 reprises entre 1984 et 1995), il était plus important aux yeux du constructeur japonais de gagner le Safari que le titre mondial ! », illustre Stéphane Prévot, victorieux de l’épreuve dans sa version « Historic » en 2015, et deux fois au départ avec Bruno Thiry à la fin des Nineties. « Du coup, le budget consacré à ce défi était aussi lourd que celui engagé pour les 7 ou 8 autres épreuves de la saison ! »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs