Accueil Société

La grève de la faim des sans-papiers entre dans la zone rouge

Après un mois, les effets des privations risquent de provoquer des dommages graves sur l’organisme. Une situation alarmante alors qu’aucune issue politique ne se dessine pour les sans-papiers qui demandent une régularisation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Ils jouaient aux cartes. Et puis à un moment plus rien n’a eu de sens. « Je ne parvenais plus à reconnaître les signes. Il y avait un Joker, quelqu’un l’a dit, mais je ne savais plus ce que c’était. » Après 31 jours de grève de la faim, synonyme de douleurs articulaires, crampes d’estomac et maux de tête, Kiran, 35 ans, doit désormais composer avec les oublis bizarres et les sautes d’humeur agressives qui partent aussi vite qu’elles viennent. Le signet de son livre – Sapiens, de Yuval Noah Harari – végète page 123 ; après quelques minutes « les yeux ne tiennent pas ». Le cap symbolique du mois marque l’entrée dans la zone rouge pour une partie des 475 sans-papiers qui demandent une régularisation après des mois d’occupation de l’église du Béguinage, de l’ULB et de la VUB.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par Le Cynique, vendredi 25 juin 2021, 17:47

    Bientôt une grève de la soif(!!!) Inutile de leur envoyer des medocs:ils doivent les prendre entre les repas(sic) et avec de l'eau(si ils sont en grève de la soif...pas facile)

  • Posté par Le Cynique, vendredi 25 juin 2021, 17:42

    """Ils jouaient aux cartes. """ Bien bien-

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 25 juin 2021, 6:34

    La haine qui éclate dans tant de commentaires me glace et me désespère.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 25 juin 2021, 19:27

    Il n'empêche que vous vous êtes reconnu.

  • Posté par Le Cynique, vendredi 25 juin 2021, 17:44

    Je lis """La haine qui éclate dans tant de commentaires me glace et me désespère.""" Tout de suite les gros mots:haine=nouveau mot à la mode.Il remplace RACISME-interdit depuis peu. Il est difficile de contester des décisions bobo-gauchos sans se faire taxer de haineux,raciste,xénophobe...au choix.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs