Accueil Belgique Politique

Philippe Henry au «Soir»: «Des budgets et des enjeux inédits pour le climat»

Le ministre wallon rebondit sur les prévisions du Giec et le plan de relance : les deux années qui viennent seront déterminantes pour le basculement écologique. Il n’y a plus le choix.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

Il le répétera plusieurs fois au cours de l’entretien : « Il n’y a jamais eu autant de budgets… » Il est vrai que les temps changent. L’argent coule à flot : venu de l’Europe comme de la Région. Des politiques jusqu’alors souffreteuses reprennent soudainement des couleurs. Pour Philippe Henry, vice-président Ecolo du gouvernement wallon, chargé de la mobilité, de l’énergie et du climat, c’est sûr, les vents ont tourné. Les premiers éléments sur le prochain rapport du Giec, s’ils sont « prévisibles » et « désastreux », « montrent une fois de plus la nécessité d’agir de manière urgente ».

Paroles, paroles ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par stals jean, lundi 28 juin 2021, 13:55

    Dans cet entretien fleuve, qui n'est finalement que bla-bla insipide mais bien entendu obligé venant d'un écologiste de carnaval, je retiens une des questions posées à ce comique troupier de ,nouveau ministre ..."Est-ce que cela percole dans l'esprit des gens?" Une réponse honnête et non la réponse type d'un jésuite de l'écologie politique devrait être : non mille fois non; Pourquoi? Sur le plan wallon, belge, européen, et mondial bien entendu, individuellement, collectivement politiquement, 90% des citoyens en âge de penser par eux même doués bien entendu de capacités intellectuelles qui le permettent, n'en ont strictement rien à cirer du réchauffement climatique "quelque peu" alarmant, pas plus que des empoissonnements systémiques et systématiques et irréversibles de l'atmosphère terrestre , des océans des terres agricoles, des organismes de tous êtres vivants, rien à cirer non plus des pollutions sonores tout azimut, ou de l'esclavage moderne des enfants et des adultes bien entendu, comme il n'en ont rien à foutre des guerres économiques mondialisées qui dressent à dessein, et comme jamais ce ne fut le cas, les humains les uns contre les autres et les humains contre le reste du vivant à la surface ou non de la planète terre...Que les chinois construisent présentement des dizaines de réacteurs nucléaires nécessaires aux fonctionnement des smartphones aux mille applis, qui inondent la planète entière, à l'aide d'ailleurs des milliers de cargos aériens ou maritimes, ce n'est pas 90, mais 99% des gens qui n'en ont rien à foutre...Alea jacta es...Face à ce constat d'une tristesse infinie, les sois disant autant que les vrais cyniques susurrent: "l'Humanité disparaitra; bon débarras"...

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, dimanche 27 juin 2021, 18:30

    La Wallonie contrainte pour sauver la planète... Pfff pfff

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, dimanche 27 juin 2021, 17:46

    Et pendant ce temps-là, avec une hausse massive de nos impôts, les Chinois , qui , en dix jours vont annuler tous ces efforts, se tordent de rire et n’en croient pas leurs yeux de voir ces naïfs européens faire le sale boulot à leur place…

  • Posté par Albin S. Carré, samedi 26 juin 2021, 9:50

    Ce sont les mêmes écolos-cathos-bobos qui veulent augmenter la natalité... Il faut lutter dans merci contre ces escrocs avides de pouvoir autoritaire!

  • Posté par Steemans Philippe, samedi 26 juin 2021, 12:58

    Cher Albin, n'étant pas au courant de tout, pourriez vous me donner des références où ecolo encourage l'augmentation de la natalité?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs