Changements de numéros au Standard: plusieurs titulaires sont concernés!

Changements de numéros au Standard: plusieurs titulaires sont concernés!
Belga

Le lundi 21 juin fut une journée bien remplie en bord de Meuse. Si les joueurs sont revenus sur le devant de la scène en reprenant les entraînements, le matricule 16 s’est également activé en coulisses. Le club liégeois a dévoilé ses deux nouveaux maillots pour la saison prochaine. Des vareuses tout en sobriété, qui ont tapé dans l’œil d’une majeure partie des supporters.

Et cette annonce en cachait en réalité une autre : les différents changements de numéros au sein de l’équipe première du Standard. En effet, en se rendant sur le webshop des Rouches, les supporters peuvent commander l’une de ces nouvelles vareuses, mais aussi la personnaliser, selon leurs envies ou selon les numéros officiels qu’arboreront les joueurs liégeois la saison prochaine. Et il y a du changement par rapport au dernier exercice !

On apprend notamment que Damjan Pavlovic portera le numéro 4, et plus le 33. Ce dernier sera désormais sur le dos de Nathan Ngoy, qui avait opté pour le 43 lors du match face à Ostende. Hugo Siquet, de son côté, abandonne le numéro 41 au profit du 2. Allan Delferriere passe quant à lui du 42 au 32, tandis qu’Alexandro Calut prend le 31 au détriment du 38.

Pour la deuxième et dernière année prévue dans son prêt au Standard, João Klauss a pour sa part choisi de porter le numéro 9, et plus le 14. La saison passée, ce numéro appartenait à Obbi Oulare, mais le grand attaquant a été relégué dans le noyau B. Notons que le Belge n’est pas présent dans la liste de personnalisation des vareuses. Au même titre que Felipe Avenatti, Eddy Sylvestre et Joachim Carcela. Ce qui montre bien que les dirigeants liégeois ne comptent plus sur eux… Au contraire de Denis Dragus et Aleksandar Boljevic, présents dans cette liste.

Enfin, Michel-Ange Balikwisha a également décidé de porter un autre numéro de maillot. L’ailier a opté pour le numéro 7 (le même qu’un certain David Beckham, l’un des surnoms de l’international U21 belge au sein du groupe liégeois), au détriment du 32. Un signe de l’intention du jeune Belgo-congolais de s’inscrire dans la durée à Sclessin ?

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous