Accueil Culture Scènes

Futur statut d’artiste: voici la proposition fédérale

Un statut du « travailleur des arts » est sur la table : la reconnaissance pour 5 ans serait dissociée de l’Onem (mais pas le contrôle) ; la protection chômage, plus accessible et plus exigeante, serait renouvelée tous les trois ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Le gouvernement fédéral l’avait annoncé, le calendrier est tenu : après huit semaines de « débats intenses » regroupant deux fois par semaine les divers secteurs artistiques et les administrations (Onem, Emploi-Travail, Sécu et Inasti) sous l’œil des sherpas des trois cabinets ministériels concernés, un nouveau « statut de l’artiste » est en vue et, selon la copie qu’en a rendue le groupe de travail et que nous avons pu consulter, il tient ses promesses : inclusion de genre et des jeunes, revalorisation, ouverture du statut aux métiers de support, fin des interprétations arbitraires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Emilie Guillaume se raconte dans «Kung-Fu»

D’habitude, elle préfère l’ombre, chorégraphiant les combats de scène du répertoire classique. Mais cette fois, dans « Kung-Fu », Emilie Guillaume se pose dans la lumière pour raconter son parcours, une histoire d’émancipation qui cogne, au nunchaku, dans le sexisme, la bêtise, la peur.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs