Accueil

La droite et le RN en duel en Paca

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

C’était le meilleur espoir de gain pour le parti de Marine Le Pen. Il y a une semaine encore, le Rassemblement national partait favori en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca). Son candidat, Thierry Mariani, venu de la droite classique, devait trouver auprès de l’électorat conservateur les renforts indispensables pour crever le plafond de verre du parti d’extrême droite. La bascule du Sud devait être le premier trophée régional du RN, un tremplin pour Marine Le Pen dix mois avant la présidentielle. Mais c’était sans compter sur une abstention massive qui allait particulièrement toucher les jeunes et les classes populaires, terreau habituel du parti. Avec 36 % des voix, Thierry Mariani est bien arrivé en tête, mais loin des scores que lui prêtaient les sondages. Le président sortant, le LR Renaud Muselier, malgré un accord très décrié avec la République en Marche, n’est pas si loin derrière, avec 32 %.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs