Accueil Sports Football Diables rouges

Yannick Carrasco est motivé à l’idée d’affronter le Portugal: «J’ai gardé le tempérament chaud de mes origines portugaises»

Renvoyé sur le banc par Roberto Martinez et Eden Hazard, Yannick Carrasco ne veut pas se lamenter sur son sort. Il n’a jamais voulu cultiver un sentiment de jalousie, et certainement pas contre son capitaine et concurrent en équipe nationale. Et s’il veut évidemment jouer dimanche, le fait d’évoluer à Séville face au Portugal, événement bienfaisant pour ses origines, ne signifie pourtant pas grand-chose à ses yeux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Yannick Carrasco possède les nationalités espagnole et portugaise, mais affronter la Seleçao ne signifie rien de particulier pour lui

Yannick Carrasco, vous allez affronter le Portugal dès les huitièmes de finale avant un parcours possiblement dantesque. Ce n’est pas le « tirage » le plus simple pour vous…

C’est un scénario compliqué mais pour gagner l’Euro, on doit jouer des matches difficiles et affronter les meilleures équipes. C’est certainement un parcours difficile, plus dur que l’autre partie de tableau. Mais il faut se dire que les autres nations ont aussi peur de la Belgique. En 2018, nous avions aussi eu un chemin compliqué vers les demies. On doit d’abord affronter le Portugal et on verra ensuite ce qui se passera.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs