Accueil Belgique Politique

Salaires: au bout du suspense, la FGTB signera l’accord social

Le syndicat socialiste a décidé de maintenir son vote de mardi. Les votes arrivés trop tard ne seront pas pris en compte. Mais la rentrée sociale sera chaude, avec la loi de 1996 pour cible.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Digne de Netflix, écrivions-nous ce jeudi matin. Fort à propos. Ce jeudi, comme la veille, le bureau fédéral de la FGTB s’est à nouveau réuni durant de longues heures. Et sur le coup de 19 heures, la réunion entamée à 14 heures a débouché sur cet épilogue : le syndicat socialiste maintient sa position et votera bien l’accord social du 8 juin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par noel lelon, jeudi 24 juin 2021, 22:53

    Cet article jette une bouffée de fumée supplémentaire sur ce dossier. Quelle soupe ! Y aura-t-il l’un ou l’autre journaliste qui investiguera un peu pour nous livrer quelques tenants et aboutissants de cette pantalonnade ?

  • Posté par Theys Jos, samedi 26 juin 2021, 19:13

    Vous avez droit à l'information correcte.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 25 juin 2021, 18:59

    Merci pour votre traditionnelle propagande NVA, M. Theys.

  • Posté par Theys Jos, vendredi 25 juin 2021, 18:17

    82% des FGTB wallons ont voté contre l'accord, 72% des FGTB flamands ont voté pour. Résultat, l'accord est accepté. Même au PS il y a deux démocraties. Heureusement la solidarité flamande existe encore. Une étude française récente vient de confirmer que chaque flamand paie 1000€ par personne par an au Sud. Cela veut dire qu'une famille moyenne du Nord paie une petite voiture au Süd tous les cinq ans.

  • Posté par Van Cam Jacques, jeudi 24 juin 2021, 20:54

    Il n'y a quasiment plus de solidarité, même au sein et de la part des syndicats. Accepter un accord aussi minable sur le plan social, faire un glissement au sein des revenus du travail pendant que les actionnaires se goinfrent, que les grosses fortunes se repaissent, c'est à vous poser la question de la raison d'être des syndicats.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs