Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Tour de France: Wout van Aert veut déjà changer de maillot

La première semaine est très favorable aux qualités éclectiques de l’Anversois, puncheur, sprinter et évidemment rouleur. En dépit de son travail en faveur de Primoz Roglic, le Belge a reçu une liberté d’action totale en concertation avec son employeur, Jumbo-Visma.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Il est compliqué de savoir ce qui peut perturber Wout van Aert. La sérénité qu’il dégage lorsqu’il affronte une ligne d’arrivée, des adversaires ou la presse est exactement la même. Sans un soupir de protestation face à une question, d’une égale disponibilité pour l’un ou l’autre, cet homme semble insensible à l’activité des émotions, des colères éventuelles.

À Waregem, après avoir résisté aux poils qui se hérissent inévitablement lorsque la Brabançonne résonne, il avoua toutefois une faille dans son personnage hermétique en évoquant le décès de son ami « Smol », décédé à 26 ans d’un cancer des os. On comprend mieux aussi l’homme Wout van Aert lorsqu’on découvre son entourage, toujours présent, toujours discret. Ses parents, son épouse Sarah, et désormais le petit Georges dans son couffin accompagnent le champion dès qu’ils le peuvent, malgré la difficulté liée aux restrictions imposées par le covid.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs