Accueil Société Enseignement

Enseignement supérieur: la rentrée se fera à 100% en présentiel

Les étudiants du supérieur peuvent souffler. La rentrée de septembre verra retomber la pression sanitaire : la ministre annonce le retour du présentiel à 100 % dans des auditoires. Pour autant, le port du masque restera obligatoire.

Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Si la situation sanitaire se maintient… la rentrée de septembre 2021 dans les universités, les hautes écoles, les écoles supérieures des arts et les instituts supérieurs de promotion sociale sera presque semblable à une rentrée en mode normal. C’est ce qui ressort d’une réunion en visioconférence tenue ce vendredi avec l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur. Valérie Glatigny confirme au Soir que, « sauf dégradation de la situation sanitaire, la rentrée académique de septembre se déroulera en présentiel à 100 % pour l’enseignement supérieur et l’enseignement de promotion sociale ».

Des auditoires ouverts à pleine capacité

Ce qui signifie, concrètement ? Que, dès le lundi 13 septembre, la présence dans les lieux d’apprentissage redevient la règle de base pour tous les étudiants et tous les professeurs de toutes les années. Après un an et demi de cours par écrans interposés pour la majorité des jeunes, ils reprendront bien le chemin de leurs établissements, auditoires et salles de classe. Fini au passage les anciennes jauges de 20, 25 ou 50 %… Les locaux pourront à nouveau être utilisés à leur capacité normale. « La crise sanitaire a démontré l’importance d’une relation pédagogique étudiants/professeurs en présentiel. Malgré les nombreuses difficultés rencontrées, les étudiants ont fait preuve d’une grande capacité d’adaptation, et les professeurs d’un engagement à soutenir la réussite de leurs étudiants. Je tiens à les remercier », souligne d’emblée Valérie Glatigny.

Le masque restera obligatoire

Néanmoins, on s’en doute, certaines contraintes persisteront tant que des « restes » de covid circuleront. Ainsi, le port du masque sera a priori requis dans tous les espaces collectifs fermés. Cette disposition pourra être levée ultérieurement si la situation sanitaire le permet. Par ailleurs, des mesures d’aération et de désinfection seront recommandées. Une circulaire précisant l’ensemble des conditions en vigueur pour cette rentrée de septembre 2021, sera transmise rapidement aux établissements afin qu’ils puissent être prêts dans les délais.

« L’évolution actuelle de la situation sanitaire et l’état d’avancement de la vaccination permettent d’entrevoir le futur avec optimisme, même s’il convient évidemment de rester attentif. Cette annonce d’une rentrée à 100 % en présentiel est un soulagement pour l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur et de l’enseignement de promotion sociale », ajoute la Ministre Glatigny.

Conditions assouplies pour la seconde session

D’autres initiatives concernant la vie pratique sur les campus seront probablement prises par les établissements et les autorités en lien avec les recommandations en vigueur à la rentrée.

Par ailleurs, compte tenu de l’évolution favorable de la situation sanitaire – toutes choses égales par ailleurs – les modalités relatives à l’organisation sanitaire de la deuxième session seront également assouplies. A l’occasion de cette session par exemple, les examens en présentiel se dérouleront avec une distance minimale d’une place entre deux étudiants.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par ADAM Jean-Victor, vendredi 25 juin 2021, 17:12

    Vous me semblez optimistes. On verra ...

  • Posté par Jean Luc, vendredi 25 juin 2021, 15:23

    "SI la situation sanitaire se maintient", et qu'il pousse des dents aux poules...

  • Posté par hemmer arthur, vendredi 25 juin 2021, 14:54

    J'espère que ces jeunes auront cette fois un peu plus de sens de la résistance que leur passivité totale depuis 15 mois: les masques au feu et le prof au milieu !

  • Posté par hemmer arthur, vendredi 25 juin 2021, 15:36

    En tout cas, les experts du GIEC ont du souci à se faire: ce n'est pas avec une génération aussi passive et mise sous cloche aussi facilement que des mesures radicales en terme énergétique et écologique vont avoir lieu !

  • Posté par Durieux Karine, vendredi 25 juin 2021, 15:23

    Quelle intelligence dans ce commentaire! Vous ne faiblissez pas!

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs