Accueil Économie Mobilité

Bruxelles sans diesel et sans essence: une centaine de décès pourraient être évités chaque année, selon une étude

Cette mesure permettrait en plus de réduire de 25 % les maladies liées à l’exposition au dioxyde d’azote, comme l’asthme, les cancers du poumon et autres troubles respiratoires chroniques.

Temps de lecture: 2 min

Une centaine de décès pourraient potentiellement être évités chaque année grâce à l’interdiction des moteurs thermiques dans notre capitale, a annoncé vendredi Bruxelles Environnement, l’administration en charge de l’environnement et de l’énergie en Région de Bruxelles-Capitale. La mise en œuvre du plan régional de mobilité Good Move devrait aussi avoir un impact positif.

Le transport routier est l’un des principaux responsables de la pollution de l’air à Bruxelles. En 2019, il représentait 61% des émissions d’oxyde d’azote et 26% des émissions de particules fines. D’après une étude réalisée par Bruxelles Environnement, l’interdiction du diesel puis de l’essence couplée à la réduction de 25% de l’usage de la voiture pour 2030, comme prévu dans le plan Good Move, permettraient non seulement d’éviter entre 100 et 110 décès prématurés chaque année mais également de réduire de 25% les maladies liées à l’exposition au dioxyde d’azote, comme l’asthme, les cancers du poumon et autres troubles respiratoires chroniques.

Cette diminution des décès et des maladies devrait permettre de réaliser des économies substantielles concernant les soins de santé où l’absentéisme au travail. Au total, selon l’administration, ce sont 100 à 350 millions d’euros qui pourraient être économisés pour la seule année 2030.

La sortie du thermique et le plan Good Move devraient également entraîner une baisse de 65 à 75% des émissions de CO2 liées au transport. Ce qui, selon Bruxelles Environnement, permettrait à la capitale de respecter son objectif de réduire de plus de 40% les émissions directes de gaz à effet de serre en 2030.

Enfin, d’après une autre étude de Bruxelles Environnement sur l’impact socio-économique de l’interdiction des moteurs thermiques, le développement de la mobilité durable et la baisse des prix des véhicules basses émissions devraient permettre d’éviter un d’impact négatif sur les ménages.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Pire Bernard, vendredi 25 juin 2021, 19:51

    Pour ma part, j'aimerais qu'on économise sur les études à la c** dont on nous abreuve quotidiennement et qui disent tout et leur contraire. Je suis sevré (pour ne pas dire plus...) de ce matraquage de chiffres, résultats d'études, statistiques dont l'unique but est d'asseoir une décision sur une vague impression de rigueur scientifique alors que ce n'est bien souvent que du flan complet. Chez un de mes employeurs, on me demandait de manipuler les statistiques pour démontrer le bien fondé d'une décision. J'étais jeune, je faisais ce qu'on me disait. Je sais maintenant comment faire dire tout et n'importe quoi à des chiffres. Je n'en suis pas fier, mais je ne marche plus dans ces pratiques de menteurs, qu'ils soient publics, gouvernementaux ou privés.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 25 juin 2021, 17:30

    Les études de "Bruxelles Environnement"... Autant dire les affirmations de Mme Van den Brandt. On peut les lire où ces "études" ? Seuls les conclusions sont publiés sur le site de Bxls Env, et encore, sans doute seulement celles dont les apparences sont favorables aux commanditaires. Autrement dit, ces "études", c'est du vent.

  • Posté par massacry olivier, vendredi 25 juin 2021, 19:12

    Avec un rien de bonne volonté vous trouverez ces études facilement. Ainsi en bas de cette page de Bruxelles Environnement -https://environnement.brussels/thematiques/mobilite/strategie-low-emission-mobility- vous trouverez un encadré intitulé "Documents" avec les études en question, celle sur la santé est la deuxième. Mais allez je suis sympa, voici le liens pour le pdf: https://document.environnement.brussels/opac_css/elecfile/RAPP_VITO_Health_Impact_Thermic_Ban_FR.pdf?_ga=2.256622731.1445376019.1624640840-1121963925.1624640840. Bonne lecture.

  • Posté par Cornélis Michel, vendredi 25 juin 2021, 17:25

    Et pouquoi pas dans 10 ans un autre arburant non polluant pour les voitures thermiques. Est-ce si absurde ?

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 25 juin 2021, 17:22

    "Si" mon oncle était une femme ce serait ma tante.

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs