Accueil Sports Football Diables rouges

Laurent Ciman: «Le Portugal? Je ne pense pas que ce soit un traquenard»

Les deux pieds à Miami, le cœur à Montréal et les yeux rivés sur l’Europe. C’est dans cette configuration ô combien particulière que Laurent Ciman (20 caps et un but en équipe nationale) suit le parcours des Diables rouges dans ce grand rendez-vous continental. Une compétition qu’il commente d’ailleurs pour la chaîne québécoise TVA Sports.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Laurent Ciman, l’Euro est le premier grand tournoi international depuis votre retraite de joueur. Quel bilan tirez-vous des trois premiers matches des Diables rouges ?

C’est très positif. Il est vrai que la Belgique a eu un peu de mal contre cette équipe danoise – qui m’a surpris dans le bon sens du terme – avec notamment Mikkel Damsgaard, qui est un bon joueur et que je ne connaissais pas personnellement. Mais les Diables ont tenu leur rang lors des trois matches de poules. Et les retours d’Eden Hazard, Axel Witsel et Kevin De Bruyne ont fait une énorme différence. Avec eux, on voit tout de suite que le niveau de l’équipe est beaucoup plus haut. Et plus équilibré, aussi.

Au vu des adversaires, ça n’a finalement été qu’une formalité…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs