Accueil Belgique

Les polluants

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pas de moteur à combustion, cela signifie logiquement pas d’émissions polluantes issues de la combustion du carburant fossile. Or, outre du CO2, les voitures classiques émettent des oxydes d’azote, des composés organiques volatils, des suies, du monoxyde de carbone, des hydrocarbures aromatiques… Rien de tout cela pour la voiture électrique.

Pour rappel, on estime que 1.200 décès prématurés sont causés par les émissions de dioxyde d’azote (323 à Bruxelles) dont le trafic est responsable à 63 % à Bruxelles et à 48 % en Wallonie (pour les oxydes d’azote).

Les particules fines ? Elles représentent aussi un problème de santé publique. A Bruxelles, on estime que l’exposition aux PM2.5 (les plus fines) a causé 627 décès prématurés en 2018. Le trafic routier compte pour 28,5 % des émissions de ces particules.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs