Accueil Belgique

Un souci avec le recyclage

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La batterie est un des points sensibles de la voiture électrique. Elle rend la production du véhicule relativement énergivore et relativement « sale ». Par ailleurs, se pose la question de son recyclage qui consomme lui aussi de l’énergie et est pour l’instant embryonnaire. Le recyclage d’une batterie laisse ainsi une trentaine de kilos de matière première non recyclée. Par comparaison, disent les défenseurs de la voiture électrique, un véhicule thermique brûle en moyenne 17.000 litres de carburant (13.500 de diesel) en moyenne, soit environ 300 à 400 fois plus.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs