Accueil Sports Football Diables rouges

Roberto Martinez avant d’affronter le Portugal: «Pas de plan anti-Ronaldo»

Le sélectionneur des Diables rouges a répondu aux questions de la presse ce vendredi à Tubize.

Temps de lecture: 3 min

Excepté Nacer Chadli qui s’est entraîné individuellement ce vendredi, tous les feux sont au vert pour les Diables rouges. Après une phase de poules bouclée de maîtresse manière, Roberto Martinez et ses joueurs s’apprêtent à s’envoler pour Séville, là où la Belgique défiera le Portugal en 1/8es de finale. Un retour au pays très particulier pour l’Espagnol qui espère ne pas repartir la queue entre les jambes. En attendant, sérénité et rage de vaincre habitent le sélectionneur.

L’équipe. « Tous les joueurs – y compris Kevin De Bruyne, Axel Witsel et Eden Hazard – sont prêts à jouer. Je ne sais pas encore si Eden sera titulaire, il est encore trop tôt pour le dire, mais ce qui est sûr, c’est qu’il sera impliqué dans le match. Pour le trio défensif, c’est pareil. Tout le monde est en forme, donc je suis très relax par rapport à ça. »

Les tirs au but. « Il est possible que l’on doive aller jusqu’aux tirs au but, on est prêt pour tous les scénarios. Mais on se concentre en premier lieu sur les 90 minutes, et ensuite les prolongations et les tirs au but si cela est nécessaire. Pourrais-je remplacer Thibaut Courtois par Simon Mignolet ? Non, je ne crois pas aux changements de gardien dans de telles conditions. Il faut donner de la confiance et de la continuité aux portiers. »

Ronaldo. « Tout le monde sait que c’est un joueur de classe mondiale. Il a réussi à adapter son jeu. Il utilise très bien les espaces et jouit d’un excellent jeu de tête. Mais il n’est pas tout seul dans cette équipe, il y a des joueurs comme Bernardo Silva, Renato Sanches, Bruno Fernandes. Il n’y a pas de plan anti-Ronaldo. On devra défendre collectivement, sans se concentrer de trop sur lui, car ça pourrait laisser des opportunités aux autres éléments. »

Portugal. « La génération actuelle recèle de joueurs incroyables techniquement, mais ils ont aussi appris à jouer sans la possession du ballon. La Seleçao sait comment gagner et est très confiante. Je m’attends à ce qu’elle montre son plus beau visage. La physionomie de la rencontre dépendra des buts, nous devrons nous montrer patients. Nous respectons le Portugal en tant que tenant du titre de l’Euro et de la Nations League, mais nous allons nous concentrer sur notre propre jeu. »

Les conditions. « Le terrain sévillan (NDLR : cible de nombreuses critiques) sera le même pour les deux équipes. Les jardiniers font de leur mieux pour arranger cela, mais on verra samedi ce que ça donne. Concernant la chaleur, on s’y prépare comme on peut, mais il faisait déjà chaud à Saint-Pétersbourg. Donc, on s’acclimatera assez facilement. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb