Accueil Sports

La Belgique doit répondre au jeu physique des Serbes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Championne d’Europe en 2015 et médaillée de bronze aux JO 2016, la Serbie, que les Belges ont battue en préparation à Courtrai, dispute sa 4e demi-finale en 5 Euros. « C’est l’adversaire promis depuis le début. Une sélection très expérimentée dont le niveau est très proche du nôtre », situe Pierre Cornia, assistant-coach des Cats.

« Dans un style toutefois très différent qui me fait dire que l’équipe qui imposera son jeu émergera. » Les Serbes sont réputées très dures… « Il faut donc opposer à leur physique notre rapidité et nos déplacements. On a prouvé face à la Turquie qu’on était capable d’y répondre. Elles alignent une Américaine, la meneuse Anderson. Mais c’est l’ailière-forte Vasic leur meilleure joueuse de l’Euro. Le début de match sera capital pour faire abstraction de la fatigue. Mais même si on ne s’est entraîné qu’une fois à Valence, comme si on y jouait en déplacement puisque les Serbes y ont joué tout le tournoi, je sens l’équipe sereine et prête. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs