Accueil Économie Consommation

Comment l’Afsca a contrôlé l’horeca en plein coronavirus

Même si les restos étaient fermés, l’agence chargée de la sécurité alimentaire a veillé à l’hygiène du take-away. Depuis la réouverture, ses inspections montrent que, jusqu’ici, le covid n’a pas de conséquence sur les plats.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Ce n’est pas parce que la crise du covid s’est abattue sur la Belgique que l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a gelé ses activités. Loin de là ! En témoignent les chiffres de son rapport annuel 2020 que l’Afsca a dévoilé ce vendredi matin. Même durant les deux confinements de l’horeca, l’agence a continué à veiller sur la sécurité alimentaire des produits issus des restaurants et des cantines collectives. Mais à un autre tempo et avec des procédures adaptées, il est vrai…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par curto calogero, dimanche 27 juin 2021, 23:59

    Pourtant la mal bouffe, continue a être présente, un peu partout, des plats au thon, sans du vraie thon, des poissons vendue comme frais , mais en réalité , décongelée, la liste est infini.

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs