Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Le retour d’un vrai Tour!

Bien que masqué, le public sera toléré dans des proportions presque normales, neuf mois après l’édition palpitante de 2020. Affamés de sensations, de couleurs et d’exploits, les spectateurs savent pertinemment bien que leurs acteurs favoris n’attendent, eux aussi, qu’à mettre le feu à la route.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Un deuxième Tour de France en l’espace de neuf mois, c’est inédit dans l’histoire de l’épreuve cycliste la plus prestigieuse. La Grande Boucle doit cette particularité unique à son entêtement de vouloir à tout prix être disputée en 2020.

À l’inverse de l’Euro de foot et des JO, le Tour a réussi l’incroyable tour de passe-passe à maintenir son organisation, quitte à la décaler au mois de septembre. Son organisateur, ASO a pu démontrer, à travers l’épisode cruel du covid, toute sa puissance et son sens de la persuasion, entraînant dans son sillage les autres organisateurs. Un Giro en octobre, un Tour d’Espagne en novembre, les classiques rassemblées elles aussi en octobre : cette étonnante course contre-la-montre face au calendrier, malgré quelques déboires, un Paris-Roubaix finalement annulé, a eu le mérite de sauver le cyclisme professionnel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs