Accueil Monde Europe

Un individu sème la panique en Allemagne

Trois personnes ont été tuées et six autres grièvement blessées vendredi lors d’une attaque au couteau à Würzburg, dans le sud de l’Allemagne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un homme a attaqué des passants, vendredi soir, dans le centre-ville Würzburg, en Bavière, avec un couteau de 40 centimètres de long. Selon les médias locaux, il a tué trois personnes et blessé plusieurs autres passants entre 17 et 17h30, à une heure de grande fréquentation. Selon le ministère de l’Intérieur bavarois, six personnes sont grièvement blessées et luttent entre la vie et la mort, dont un « petit garçon » dont le père a été vraisemblablement tué.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, samedi 26 juin 2021, 21:28

    D'après le journaliste du Soir, l'individu, probablement assoiffé, aurait poignardé trois personnes en criant "il est où le bar ?" (ou quelque chose dans ce genre).

  • Posté par Wolf Charles, samedi 26 juin 2021, 11:28

    Encore un « déséquilibré » mais ayant la même éducation que d’autres... visiblement il y a bcp de déséquilibres chez eux. Mais ne stigmatisons pas, hein ! Les autres déséquilibrés de différentes origines risqueraient de nous assigner en propos racistes, discriminatoires et j’en passe. Allez bonnes gens... bon we quand même.

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 26 juin 2021, 9:23

    Et en Belgique la gauche verse des larmes de crocodile pour faire céder au chantage

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 26 juin 2021, 9:20

    Une richesse pour l Europe qu ils disaient

  • Posté par Linard Robert, samedi 26 juin 2021, 8:07

    Tout en réprouvant totalement ce qu'a fait Jürgen Conings, sans doute traumatisé par ses missions passées, lui au moins il n'a mis fin qu'à ses jours, pas à ceux des autres. Honte aux policiers qui n'ont pas tiré pour l'éliminer.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs