Accueil Société Régions Bruxelles

Retour à la case prison pour Haren

La Ville pourrait accepter le déplacement du sentier du Keelbeek

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Le dossier de la prison de Haren revient au devant de l’actualité. Alors que le permis d’environnement est toujours sous le coup de l’annulation du collège de l’environnement, le consortium Cafasso a décidé d’introduire une nouvelle demande de permis d’urbanisme qui répond aux différentes critiques émises par le fonctionnaire délégué de la Région bruxelloise. En même temps, le consortium a introduit une autre demande qui concerne le déplacement du sentier vicinal du Keelbeek.

Pour rappel, le projet mené par la Régie des bâtiments fédérale sera la plus importante prison de la capitale, avec une capacité de 1.190 détenus répartis sur huit entités. En tout, un terrain de 18 hectares a été réservé au projet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs