Safari Rally: coup dur pour Thierry Neuville, contraint à l’abandon alors qu’il menait la danse

@Reuters
@Reuters

Ne dites plus « Thierry Neuville l’Africain », dites plutôt « Thierry Neuville le poissard » ! Alors qu’il menait confortablement le Safari Rally du Kenya depuis vendredi midi, notre compatriote a été contraint à l’abandon, dimanche à l’aube, suite à un bris de suspension survenu après un choc avec une pierre ! Comme cet abandon survient le dernier jour, il perd tout et n’aura donc même pas l’opportunité de grappiller quelques points dans la power stage, au contraire de certains de ses rivaux qui avaient abandonné plus tôt, comme Sordo, Rovanpera ou Evans.

Andrea Adamo : « Regarder ce que nous avons mal fait »

« La voiture avait les mêmes spécifications techniques qu’au Portugal et en Sardaigne, deux épreuves que nous avons également perdues ; nous devons maintenant regarder ce que nous avons mal fait et aller de l’avant pour la suite du championnat », a déclaré le patron d’Hyundai Motorsport, Andrea Adamo, visiblement très ému par la malchance qui semble avoir frappé son pilote.

Ogier à 8 dixièmes de la 1ère place

La suite du championnat, elle semble limpide cependant : alors que Sébastien Ogier pointe à 8 dixièmes de seconde de son équipier Takamoto Katsuta après les deux premières spéciales de la matinée, il y a de très grandes chances que le septuple champion du monde remporte ce Safari Rally et s’envole au classement du championnat du monde vers une huitième couronne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous