Accueil

Une mise à niveau gratuite, mais pas pour tous

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Windows 11 devra sortir à la fin de l’année. Le passage à cette version pour les possesseurs de Windows 10 sera gratuit, mais il y a un hic : d’une part, il faut disposer d’une machine équipée de 4GB de RAM, d’un processeur récent et surtout d’un module Trusted Platform (TMP) installé sur la carte mère de sa machine. Et la chose est loin d’être évidente sur les machines moins récentes. Il est possible d’acheter ce module et de l’installer soi-même, mais cela demande des connaissances relativement pointues.

Sur son site, Microsoft propose un programme au téléchargement afin de savoir si une machine pourra faire tourner son prochain OS. Si un de ces prérequis n’est pas rempli, un message général d’erreur propose d’acheter une nouvelle machine et renvoie vers des magasins qui proposent de passer à Windows… 10. Mieux vaut donc attendre que Microsoft clarifie les modalités de migration d’un système à l’autre avant d’investir dans un nouvel appareil. D’autant que Windows 10 sera mis à jour jusqu’en 2025.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs