RDC: le porteur d’une bombe tué dans l’explosion de son engin à Beni

Beni.
Beni. - AFP.

Le porteur d’une bombe a été tué dimanche soir dans l’explosion de son engin près d’un bar à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo, quelques heures après l’explosion d’une bombe dans une église de la ville, a-t-on appris de son maire.

Une explosion a retenti vers 19h30. « Le porteur de la bombe est décédé sur place », déchiqueté devant un bar, à une centaine de mètres d’une mosquée dans la commune de Rwenzori, a déclaré à la presse le colonel Narcisse Muteba, le maire de Beni, qui a aussitôt décrété un couvre-feu dans la ville.

« Je ne veux voir personne dans la rue, que tout le monde se barricade parce que d’après les informations à notre disposition, il y a quelque chose qui se prépare encore. Je ne veux voir que des policiers et des militaires dans les rues », a ajouté le colonel Muteba, lui-même un policier.

« Nous étions en train de prendre notre bière au rond-point Malumalu, soudain, une bombe a explosé. Il y avait de la poussière partout », a témoigné à l’AFP Ghislaine Maghulu.

« Nous l’avons vu debout à quelques mètres là où nous étions assis, puis il y a eu explosion », a expliqué à l’AFP Justin Muhindo, un témoin de la scène, à propos de l’homme porteur de la bombe.

Il n’en reste qu’un amas de chair et d’os visible près du carrefour Malumalu, à une centaine de mètres de la mosquée Mabakanga, a constaté un correspondant de l’AFP.

Le périmètre a été bouclé par l’armée et la police.

Une bombe artisanale avait explosé dimanche matin, faisant deux blessées, dans une église de la ville de Beni, où sévit le meurtrier groupe armé ADF, affilié aux djihadistes de l’Etat islamique selon les Etats-Unis.

Sur le même sujet
Explosion de bombesCongo
 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous