Accueil

En Paca, la droite n’a pas éclaté

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Thierry Mariani ne sera pas celui qui offrira à Marine Le Pen son premier trophée régional. L’ex-ministre de Nicolas Sarkozy, soutenu par le RN, s’incline en Provence-Alpes-Côte d’Azur face au président sortant Renaud Muselier (LR) : 57,7 % contre 42,3 %. Il était pourtant arrivé en tête au premier tour.

Renaud Muselier avait bénéficié du retrait de la liste de Jean-Laurent Félizia, rassemblant la gauche et les écologistes. Félizia était arrivé troisième du premier tour avec 17 %. Il aurait aimé se maintenir (pour la gauche, n’avoir aucun élu à la région comme en 2015 était un crève-cœur) mais les états-majors nationaux l’avaient forcé à se retirer. Renaud Muselier avait également obtenu le soutien de l’ancien président Nicolas Sarkozy, toujours populaire dans le Sud, qui s’était prononcé en sa faveur. Bernard Tapie, ancien patron de l’OM et propriétaire du journal local La Provence, avait également appelé à voter contre Thierry Mariani.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs