Accueil Monde France

Régionales en France: entre durcissement et dédiabolisation, le cœur du RN balance

Après son échec aux élections régionales, le parti d’extrême droite français part blessé à l’assaut de la présidentielle. En matière de stratégie à adopter, deux courants traversent le parti.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 4 min

Lendemain de veille difficile pour le Rassemblement national. Le parti d’extrême droite français a raté son pari à l’issue du second tour d’élections régionales largement boudées par les citoyens. Galvanisé par des sondages qui se sont avérés trop optimistes – au premier tour, les candidats frontistes étaient annoncés en tête dans six régions –, le RN, qui comptait faire basculer au moins la région Provence-Alpes-Côte d’Azur repart les mains vides. Et enregistre un recul dans toutes les régions quand on compare les résultats du second tour des régionales de 2015 et 2021. Les remontrances de Marine Le Pen n’auront pas permis de remobiliser l’électorat dans l’entre-deux tours.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs