Accueil Sports Cyclisme

Les coureurs belges ont raté leurs classiques du printemps

Gilbert et Van Avermaet blessés, Boonen deuxième à Roubaix : les classiques n’ont pas souri aux Belges. Sauf à l’équipe du malheureux Demoitié, à qui Gasparotto, le plus régulier dans les Ardennes, a rendu un superbe hommage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 3 min

Coupons court, d’emblée, aux éventuelles conséquences d’une météo instable et peu appropriée à la pratique de la bicyclette. Plus de 150 coureurs ont terminé Liège-Bastogne-Liège, le dernier à moins d’un quart d’heure du vainqueur. On a vu pire sous le soleil et avec moins de coureurs. Cela est la confirmation d’une évidence répétée parfois avec lassitude par les anciens : ce sont les coureurs qui font la course.

De fait, celle-ci fut la plus soporifique du printemps récupéré par l’hiver mais cela n’a strictement aucune influence sur la terrible vérité qui concerne le cyclisme belge orphelin de ses deux stars de la spécialité, Van Avermaet, piégé sur chute au Tour des Flandres (clavicule), et Gilbert, piégé par un rocambolesque thriller rural qu’un programme de télé-réalité n’aurait même pas osé envisager.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs