Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: Docteur Frank et Mister Vandenbroucke, sauveur de la Santé et saboteur de l’Etat de droit

Dans un récent entretien au « Soir », le ministre de la Santé déclarait qu’il faudrait ériger une statue à Frank Robben, le responsable de la plateforme eHealth et administrateur délégué de Smals. Un point de vue qui interpelle l’auteur de cette carte blanche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Dans un entretien collectif intéressant, le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, déclare sur la protection des données personnelles médicales : « Un type comme Robben, il faut lui ériger une statue. Son travail et son génie ont permis d’organiser la vaccination dans cet ordre, malgré les difficultés. Au lieu de l’attaquer et de voir les grands dangers, soulignons les réussites ! » (Le Soir, 25 juin 2021).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Esgain Nicolas, mercredi 30 juin 2021, 1:09

    Chaque sortie de Franklin Dehousse est un régal d’intelligence. L’argumentation est claire, nette, et je partage son avis. Et en filigrane me vient un constat angoissant: qu’il est assourdissant le silence des Francophones... et du parti frère.

  • Posté par Debersaques Bart, mardi 29 juin 2021, 20:52

    Avec des bonnes intentions envers une dictature.

  • Posté par curto calogero, mardi 29 juin 2021, 19:03

    Vandenbrouck, c'est aussi, l'affaire Agusta, il a reçu des pots de vin, maintenant, il revient sans être élu, et commence encore des magouille, il se croie aux dessus des lois.

  • Posté par Hans José, mardi 29 juin 2021, 16:43

    Heureusement que certains osent remettre à sa place notre ministre de la santé qui adore envoyer des électrochocs et s'en va bouder dans son coin quand on le contrarie. Bravo M. Dehousse.

  • Posté par Lefèvre Jean-Luc, mardi 29 juin 2021, 15:51

    Dehousse, une fois encore, ose le franc parler. Et c'est tant mieux. Mais sera-t-il entendu quand on sait la puissance de la vague sur laquelle flottent tous les Trump , Duda et autres Orban, tous allergiques à la démocratie parlementaire et à la séparation des pouvoirs? Ce qu'il faut dire et répéter, c'est que la différence entre nos Vandenbroucke, Robben , Verlinden...et les adeptes de l'illibéralisme n'est plus de nature, mais de degré.

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs