Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2020

Pourquoi les Belges jubilent-ils quand la France perd?

Le plaisir de nombreux Belges (francophones surtout) qui salue les déboires sportifs français dévoile nos complexes, nos agacements et nos frustrations face à une certaine condescendance française qui vire parfois à l’arrogance.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

C’est l’euphorie footballistique ! La jubilation, la liesse… le bonheur. Que se passe-t-il ? La Belgique a remporté l’Euro 2020 ? S’est-elle du moins qualifiée pour le tour suivant ? Mais non ! La France a perdu. Contre la Suisse. Cette info a suffi pour générer en Belgique lundi en fin de soirée une troublante ivresse revancharde. D’où la question : comment pouvons-nous, nous Belges, nous vautrer dans une telle volupté quand la France perd un match de foot ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par C Guillaume, mercredi 30 juin 2021, 15:17

    1) L'avis d'un commentateur et journaliste français ne serait pas engager l'opinion général de la France envers la Belgique. D'autant plus lorsqu'on parle de football. 2) Pourquoi s'informer auprès des médias qui se veulent arrogant et méprisant sur notre équipe de football ? Si c'est vraiment le cas, cessez de les consulter et de véhiculer leurs informations. On ne rappellera jamais assez que la vérité est souvent secondaire par rapport aux nombres de vues que l'information peut générer. 3) Autrefois, il existait un phénomène de discrimination raciale que l'on pouvait plus ou moins exprimer en toute impunité. Aujourd'hui, la France a récupéré ce rôle de bouc émissaire pour les frustrés de tous poils. On peut librement insulter la France dans la rue sans provoquer de réactions hostiles, par contre exprimer haut et fort une opinion sur la couleur de peau d'un individu est à la limite du suicide social. 4) Nous avons effectivement un complexe d'infériorité pour nous réjouir de la défaite de l'équipe de nos voisins. C'est assez dingue d'entendre certains commentaires haineux juste parce que les français prétendent à tort ou à raison avoir la meilleur équipe du monde. D'autant plus que nous avons une excellente équipe et de quoi en être fier. 5) Les wallons et les français sont proches culturellement. Nous utilisons la même langue et partageons tellement d'idées semblables d'un pays à l'autre. Comment avec autant de similitudes en sommes nous arriver là ?

  • Posté par Le Maigat Damien, mercredi 30 juin 2021, 12:30

    Français habitant depuis + 21ans en Belgique, j’ai la prétention (et oui, je suis un sale frouze) de connaître particulièrement bien ce sujet. D’autant plus que j’ai pu vivre dans l’intimité de ma vie privée la violence du sentiment anti-Français (que je n’hésite pas à qualifier de xénophobie) et que j’en suis resté marqué à vie. Je vais donc vous tendre un miroir et vous n’allez pas aimer l’image que vous allez y voir. Je précise que tout ce qui suit ne concerne que les francophones, les flamands ayant une bien meilleure estime d’eux-mêmes et n’ayant pas la proximité des francophones, ils ont une relation beaucoup plus saine avec la France et sont un peuple beaucoup plus mature. Ma fille est belgo-française, et si elle est de fait plus Belge que Française et supportrice des Diables rouges, ça ne m’empêche pas de dormir. L’article est assez juste dans son analyse, certainement ce que j’ai pu lire de plus censé sur la question, bien qu’un peu édulcoré sur les bords. Je comprends toutes les critiques d’arrogance envers la France (même si avec la France, il faut tj aller voir derrière la façade des apparences, les Français ne s’aiment pas autant qu’ils le laissent croire) et l’effet délétère qu’ont eues les blagues Belges. Mais hormis le fait que ça ne justifie pas la xénophobie (si vous saviez ce que les Français ramassent avec le French bashing depuis des décennies sans s’en préoccuper), les Belges ne veulent pas voir que depuis que la Belgique y est + connue qu’avant, les Français ont nettement changé leur perception et apprécient beaucoup les Belges. Evidemment, si les pros du buzz de l’Equipe Tv ou autres sont considérés comme le peuple français, comme voudrait le faire croire LeSoir…… Mais du fait du peu d’estime envers vous-mêmes et du complexe qui en découle, vous restez enfoncés dans l’auto-victimisation. Et les victimes ont toujours besoin d’un méchant. Cela dépasse d’ailleurs largement le cadre du foot. Il n’y qu’à parcourir la presse francophone (particulièrement Lesoir) pour réaliser l’obsession maladive pour la France et à quel point elle sert de défouloir. Ce n’est pas le moindre des paradoxes belges de conspuer la France mais d’en attendre en permanence la reconnaissance. Et combien ici réalisent que beaucoup ont les mêmes défauts que les Français, mais n’ont tout simplement pas eu l’occasion de l’exprimer ? Je suis régulièrement amusé du nombrilisme régnant, Lesoir par exemple en faisant des caisses dès que ça concerne les Belges, alors qu’on pense ici que c’est l’apanage des voisins. La Belgique étant mon pays d’adoption, j’ai tj supporté les équipes belges. Mais après la victoire contre la Brésil en 2018, j’ai été choqué de réaliser à quel point les Belges baignent dans un ragout plein d’aigreur et de rancune. Et si la France a refermé le couvercle qques jours + tard, celui-ci n’attend qu’une occasion pour répandre son odeur pestilentielle. Je rigole maintenant quand j’entends un Belge parler d’arrogance française, tellement les Belges ont excellés dans de domaine pendant qques jours en 2018. Et c’est de pire en pire ; je ne peux m’imaginer des drapeaux belges brulés en France suite à une défaite belge. Malgré le fait que j’adore les Diables rouges et leurs joueurs qui sont vraiment des chics types (+ sympas que les joueurs français, c’est vrai), j’en suis arrivé à souhaiter leur défaite. S’ils gagnent la présente compétition, on va découvrir la face cachée des Belges ; les français pourraient bien faire petits joueurs à côté. Et pour les Français de Belgique, ça sera l’horreur. Car de ce côté-ci du Quievrain, on ne se contente pas de moqueries, ça va beaucoup plus loin. Les Français ne perçoivent pas encore le niveau de francophobie atteint, et je suis consterné de voir que les Belges font tout, mais alors vraiment tout depuis 2018 pour mettre de l’huile sur le feu. Et si les blagues belges, qui ne font plus recette depuis un moment réapparaissent, il ne faudra pas venir se plaindre. Je pourrais en mettre des pages sur le sujet, mais comme on ne peut pas jouer sur la présentation et que le contenu de mon message doit déjà être pénible à lire (j’imagine la volée de bois vert que je vais me prendre), je vais conclure par le fait que les Belges ne doivent pas attendre de solutions des Français, car elle est en eux. Plutôt que de se construire contre la France comme des ados contre leurs parents, les Belges devraient ouvrir les yeux et voir qu’ils ont tout en eux pour se construire sur leurs propres valeurs, être un peuple bourré de qualités et couper une bonne fois pour toutes ce satané cordon ombilical qui les ronge. Et la relation sera tout de suite plus apaisée. Mais pour cela, il faudrait sortir du déni, et au vu de ce que je lis et entends, on n’en prend pas le chemin. Pour qqu'un qui a une fesse de chaque côté de la frontière, c'est triste et pénible à vivre.

  • Posté par Gabriel Jacqueline, vendredi 2 juillet 2021, 10:20

    Maigat Damien: il faut du souffle pour vous lire jusqu'au bout. Bonne journée.

  • Posté par Usual Suspect, jeudi 1 juillet 2021, 20:36

    Le Maigat Damien, vous habitez depuis + 21ans en Belgique et vous nous pondez une psychanalyse à deux balles mêlant complexe de supériorité, complexe d'Œdipe, emprise maternelle, fantasme matricide, manque d'auto-estime, obsession maladive, auto-victimisation, j'en passe et des meilleures. Le vrai complexé, c'est vous. Vous êtes atteint du "complexe du sauveur blanc". Vous êtes arrivé en Belgique comme dans une colonie, vous imaginant y être accueilli en maître vénéré puisqu'émanant d'une grande nation et en être remercié par la populace qui, à vos yeux, n'est constituée que de vils gueux. Au lieu de cela, les gueux vous ont remis à votre place et vous appris qu'ici monsieur, chez ces gens-là, on ne se courbe pas devant l'envahisseur, on se dresse face à lui.

  • Posté par Claude Declercq , jeudi 1 juillet 2021, 11:23

    Monsieur Le Maigat, je suis assez d'accord avec votre analyse : manque de confiance en soi de l'homo belgicus, d'où découle une hypersensibilité à l'égard du voisin français lorsque celui-ci, sans aucune délicatesse, exprime son mépris ou sa condescendance. Je suis un peu embarrassé face à l'agressivité démesurée de certains de mes compatriotes. Ils perdent la raison. Il est vrai que le sentiment de supériorité des Français - qu'ils reconnaissent eux-mêmes - n'est pas toujours très agréable à vivre, que l'on soit Belge, Suisse, Canadien ou Congolais. Pour être très à l'écoute de ce qui se dit ou s'écrit en France, je peux constater à quel point le citoyen français ne s'aime pas non plus. Un peuple qui a besoin d'être champion du monde en tout point ("l'exception française"), même dans l'échec ("la France a tout mauvais", "on est le pire élève du classement", etc.), fait forcément preuve d'un complexe d'infériorité et d'un défaitisme peu commun. J'entends constamment des expressions du genre : "on est champions du monde de ceci ou de cela". Peu importe qu'il s'agisse d'une véritable excellence ou d'une réelle médiocrité. L'excès dans l'auto-admiration ou dans l'autoflagellation est synonyme de lacunes au niveau de l'estime de soi. Pour en revenir aux débordements chauvinistes de certains "supporters" belges, je crois que la majorité de mes compatriotes ne les applaudit pas. L'humanité, dans son évolution psychologique, en est encore au stade de l'adolescence souvent agressive. En attendant de la voir mûrir et devenir adulte, on est bien obligé de co-exister avec la bêtise, la méchanceté, la stupidité et l'immaturité de bon nombre de nos contemporains, qu'ils soient de Belgique, de France ou d'ailleurs. Désolé pour les mauvais moments que vous font passer certains de ces hurluberlus, car je suis sûr que vous, personnellement, ne méritez pas cela.

Plus de commentaires

Aussi en Euro 2020

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs