Accueil Société

Les sodas seront moins sucrés d’ici quatre ans

Moins de sucre dans les boissons, c’est la stratégie qu’adoptent depuis plusieurs années les lobbies européens et belges des sodas. Leur objectif aujourd’hui est de diminuer en Belgique et ailleurs de 10 % le niveau de sucre présent dans les boissons rafraîchissantes d’ici à 2025.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Réduire le taux de sucre de 10 % entre 2019 et 2025. C’est l’engagement pris cette semaine par l’organisation européenne qui chapeaute les fabricants de boissons rafraîchissantes, l’Unesda. Côté belge, l’Association royale de l’industrie des eaux et des boissons rafraîchissantes (Fieb) vient de lui emboîter le pas, signifiant sa volonté de diminuer le taux de sucre de 7 % sur la période de 2021 à 2025. Seulement 7 % ? Tenant compte des efforts fournis par les fabricants belges dès 2019 et 2020, l’objectif européen devrait mathématiquement être atteint par notre industrie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, jeudi 8 juillet 2021, 10:57

    Et en attendant la TVa sur les boissons sucrées restera à 6%. Un avancée? Un recul!

  • Posté par Darrigo Barbara, jeudi 1 juillet 2021, 8:18

    On est censés se réjouir du -10% en 4 ans? C'est -90% qu'il faudrait ! Stop aux annonces healthwashing!

  • Posté par Stephane M, mercredi 30 juin 2021, 9:48

    10% et pourquoi ne pas être ambitieux et réduire de 50% voire 75% (aspartame compris). Même dans des eaux aromatisée il y a du sucre parfois

  • Posté par Casier Etienne, mercredi 30 juin 2021, 9:00

    La malbouffe et le sucre sont une catastrophe. Le diabète de type 2 et l'obésité touchent une portion toujours plus importante de la population. Voir par exemple le documentaire un monde obèse https://www.rtbf.be/tv/guide-tv/detail_un-monde-obese?uid=2502687869668&idschedule=d89505fef52e55c4f96416b8b0ca3d83. Les multinationales de la malbouffe (coca-cola, nestlé, unilever, mc donald etc.) quant à elles engrangent toujours plus de profit au détriment de la santé publique.

  • Posté par Ask Just, mercredi 30 juin 2021, 7:52

    Waouh, 10 % en quatre ans, quelle ambition ! Ce n’est pas avec cela qu’on va enrayer l’épidémie d’obésité et de diabète de type 2, lesquels, pour la petite note bien actuelle, sont avec l’âge le premier facteur de risque face à une pandémie virale respiratoire. On aurait eu une population en bonne santé, et on aurait été nettement moins impacté par le Covid. Les fabricants de soda et autre malbouffe sponsorisés par nos taxes, et nos dirigeants qui leur facilitent la tache, portent à ce titre indirectement la responsabilité de millions de morts. Le jour où on vendra toutes ces merdouilles à leur prix réel, majoré des coûts de santé indirects qu’ils occasionnent, les gens s’en détourneront

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs