Accueil Culture Cinéma

Céline Sciamma à propos de «Petite Maman»: «Je me cache moins qu’avant dans mes films»

Présenté à la Berlinale, « Petite Maman » est un magnifique conte sur la transmission. L’œuvre de Céline Sciamma, une cinéaste qui magnifie l’enfance et l’adolescence.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 8 min

En 2019, elle remportait le prix du scénario à Cannes pour Portrait de la jeune fille en feu, un film (césarisé et nommé aux Golden Globes) qui a fini d’asseoir sa réputation de personnalité incontournable du cinéma français, après les déjà remarqués Bande de filles, Tomboy et Naissance des pieuvres. À 42 ans, la réalisatrice et cinéaste Céline Sciamma semble au sommet de son art, de plus en plus confiante, et livrant des films de plus en plus personnels, à l’image de Petite Maman, un cinquième long-métrage émouvant, fort mais jamais larmoyant présenté en compétition à la Berlinale en mars dernier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs