Accueil Culture Musiques

Les angoisses existentielles 3 étoiles de Whispering Sons: l’écoute intégrale

Les Belges de Whispering Sons sortent de leur inactivité forcée. Inactivité ? Tout est relatif : les voilà de retour avec un très convaincant deuxième album.

En concert en Belgique : le 24/7 à Werchter (Parklife), le 2/9 à Anvers (OLT Rivierenhof), le 15/9 à Eupen (Alte Slachthof), le 1/10 à Genk (C-Mine), le 9/11 à Gand (Vooruit) et le 16/12 à l’Ancienne Belgique (grande salle).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Contrairement à quelques autres groupes, ils ont eu un peu de chance, les cinq jeunes gens. Comme le résume Fenne Kuppens : « Le corona est arrivé après la fin d’une campagne assez intensive pour le premier album. Nous avions à ce moment-là joué tous nos concerts. » Du moins les plus importants, y compris en festival, comme ces Lokerse Feesten affichant aussi Patti Smith, ou pendant cette tournée européenne en première partie d’Editors. « Et soudain, tout était fini ! Pour moi, c’est plus ou moins tombé comme une période de repos. Bien sûr, les conditions n’étaient pas idéales, mais ça a aussi permis de retrouver un peu d’énergie. Et comme nous nous retrouvions entre deux albums, nous avons pu bien terminer le second. En réalité, nous avons été très productifs ! » Et Kobe Lijnen, le guitariste et principal compositeur de Whispering Sons de s’exclamer : « L’album était prêt depuis novembre, ça fait des siècles ! Là, nous sommes pressés de remonter sur scène, ça a assez duré ! »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs