Accueil Monde Proche-Orient

Le génocide des Yézidis reconnu par un vote à la Chambre

La commission Affaires extérieures a approuvé à l’unanimité une proposition de résolution. Elle vise à reconnaître et poursuivre le génocide perpétré par les djihadistes du groupe Etat islamique contre la communauté yézidie.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Des témoignages glaçants de viols, d’esclavage sexuel ont marqué les esprits des députés belges. Ce mercredi, la commission Affaires extérieures a fait un pas important dans la reconnaissance du génocide des Yézidis. Ses membres ont approuvé à l’unanimité une proposition de résolution « visant à reconnaître et à poursuivre les crimes de génocide à l’encontre des Yézidis ainsi qu’à leur venir en aide ».

A partir de 2014, les djihadistes du groupe Etat islamique ont procédé à l’élimination systématique, à la réduction en esclavage, à l’enrôlement de force des membres de cette petite communauté du nord de l’Irak. Plusieurs rapports, dont un dernier publié par l’ONU en mai 2021, laisse peu de doutes quant à la qualification de génocide.

Enfants enterrés vivants

La proposition de résolution liste les exactions dont est victime cette population. Et la succession des termes est terrifiante : « pogroms, assassinats systématiques des hommes, esclavage sexuel des femmes vierges vendues aux chefs et aux soldats, puis transformées en otages rendues à leur famille contre forte rançon, décapitation ou torture des autres femmes, hommes et enfants enterrés vivants, enfants drogués, islamisés de force et transformés en combattants. »

Le texte appelle aussi le gouvernement à venir en aide à cette communauté (notamment à ses membres toujours bloqués dans des camps) ainsi qu’à poursuivre les responsables de ce crime, y compris les djihadistes belges qui étaient sur place à l’époque.

C’est le premier génocide reconnu par une commission au Parlement belge, un risque de génocide a été évoqué dans le cas des Rohyngas et des Ouïghours.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, mercredi 30 juin 2021, 15:50

    Enfin cette reconnaissance du massacre , de la mise en esclavage et en réalité du génocide des YEZIDIS dont le seul tort est d'être des infidèles aux regard de l'islam , par contre et qui est curieux c'est que les OUIGHOURS vivant comme les autre Chinois sous une dictature et astreints dès lors comme leurs compatriotes à de dures contraintes aient aussi été considérés comme victimes d'un génocide. Apparemment, pour nos députés, le sens et la portée de certains termes est à géométrie variable ce qui est insultant à fortiori pour les Arméniens et les Tutsis placés sur le même échelon de l'horreur.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 30 juin 2021, 12:17

    C'est tout de même frappant de voir ceux qui disent pratiquer une réligion de paix et de tolérance, perpétrer sans broncher les plus abominables des exactions. On me dira que ceux-là ne sont pas de vrais musulmans. Certes, c'est possible, mais comment on fait la différence, nous, ici. Pardon? Ici il n'y a pas d'intégristes musulmans? Ah bon. On est sauvé alors. Tout va bien.

  • Posté par Martin Roland, lundi 5 juillet 2021, 15:27

    'faudrait poser la question à cette icône de l'intégration de la femme, Ihsane Houachwouach ... LOL

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs