Accueil

Dans les vestiaires belges

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Deflandre : On éprouve décidément pas mal de difficultés à débuter nos rencontres. Pour le reste, on a livré le match qu’il fallait. Mais la chance qui nous avait souri contre la Suède nous a fait cette fois défaut. Avec ce que l’on a montré, je pense que l’on peut aborder la rencontre face aux Turcs avec motivation.

Emile Mpenza : On a très mal commencé mais on a très bien réagi, en faisant notamment bien circuler le ballon. Je savais que les Italiens ont une très bonne défense et que je n’aurais pas beaucoup d’occasions. Néanmoins, je pense que l’on s’est quand même ménagé quelques bonnes possibilités.

Nilis : Ce n’est pas évident de rentrer dans ce match d’autant que je n’étais au jeu que depuis quelques minutes quand les Italiens font 2-0.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs