Accueil Société

Renfort de magistrats et de greffiers pour le procès des attentats de Bruxelles

Pour ne pas ralentir une justice bruxelloise déjà plus qu’engorgée, un projet de loi prévoit un renfort de cadres. Plus de 6 millions sont débloqués à cette fin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La commission Justice a adopté, ce mercredi, une série de dispositions prises pour que le procès des attentats de Bruxelles, qui doit se dérouler dès le 1er septembre 2022 et durer plus d’une année, se tienne sans trop chambouler la justice bruxelloise, laquelle accuse déjà un très important arriéré. Un renfort de magistrats et de personnel administratif est attendu, en espérant que cela suive du côté du recrutement…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs