Accueil Monde Europe

Voyages: où puis-je aller dans et hors de l’Union européenne?

Le certificat covid européen est entré en vigueur ce 1er juillet : un outil pour faciliter l’exercice le droit de circuler librement dans l’Espace Schengen (22 pays de l’UE et les pays associés).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’entrée en vigueur du certificat covid européen, ce 1er juillet, est un sésame que beaucoup d’Européens ne pensaient jamais avoir à brandir : un outil pour faciliter l’exercice de leur droit de circuler librement dans l’Espace Schengen (22 pays de l’UE et les pays associés).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Esser Olivier, jeudi 1 juillet 2021, 22:10

    Comment l'UE fera-t-elle pour faire appliquer la réciprocité, elle n'est même pas capable d'assurer la libre circulation dans l'UE pour les Européens. l'Allemagne refuse l'entrée à partir du Portugal. Mais si la réciprocité a été négociée, il faudra l'appliquer. Un américain pourrait alors se déplacer du Portugal en Allemagne sans encombre.

  • Posté par Breyne Jean, jeudi 1 juillet 2021, 11:05

    pour voyager le certificat de vaccination ou test pcr ne suffit pas (il n'est même plus demandé pour les habitants de zones vertes en Espagne : mais comment font les Espagnols pour savoir si vous êtes flamand ou wallon ?) bref ! Donc en + il faut compléter un document FSC (pour l'Espagne) avec smartphone et QR Code + une attestation obligatoire pour TUI (par exemple) avec smartphone pour l'aller et pour le retour en Belgique le idem......Tout est fait pour compliquer.....

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 1 juillet 2021, 15:00

    Tout est fait pour installer la nouvelle normalité, à savoir que le vulgus pecum ne voyage plus en avion. Dans 5 ans, les gens seront sevrés et réclameront d’eux-mêmes qu’on interdise les voyages en avion pour tous. Une opinion publique, ça se construit.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs