Accueil

Traduit du norvégien ou du néo-norvégien?

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Traduit du néo-norvégien par Jean-Baptiste Coursaud. La précision marquée dès la couverture du roman de Gunnhild Øyehaug m’avait interpellé. Du coup, j’avais été voir : Sigri Sandberg, Maja Lunde, Per Petterson, Heine Bakkeid ? Traduits du norvégien. Lars Petter Sveen ? Traduit du néo-norvégien. Excusez mon ignorance, je ne savais pas qu’il y avait deux langues dans ce pays. Et je n’avais jamais fait attention à cette dualité. Mais oui, il y a bien deux langues, d’Oslo à Bergen : le néo-norvégien (12 à 17 % de la population) et le bokmål (75 à 80 %).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs